Vente de bières en ligne

de l'eau de source pure (jusqu'à 10 litres pour 1 litre de bière, elle est analysée afin d'apporter des garanties au brasseur quant à sa pureté bactériologique ainsi que ses caractéristiques minérales), du houblon (entre 150 et 250g pour 100 litres de bière), de l'orge (130g environ pour un litre de bière) et de la levure (6g environ pour un litre).

Le Maltage

Faire germer les grains d'orge afin qu'ils puissent être transformés en Malt. Il consiste à immerger les grains dans l'eau, puis à les laisser germer pendant environ cinq jours avant d'interrompre le processus de germination en utilisant de l'air chaud pour les sécher à environ 65°C (touraillage). Cette interruption est nécessaire afin de garder du sucre pour la fabrication de la bière.

Le brassage

Produire le moût. Les grains de malt sont d'abord écrasés (concassage) afin qu'ils puissent bien se dissoudre dans l'eau chaude afin que les enzymes transforment les amidons en sucres et les protéines en acides aminés (nécessaires à l'alimentation des levures). C'est ensuite filtré, cuit et aromatisé par le houblon.

La Fermentation

Ajout de levure. La fermentation consiste à ajouter la levure au moût refroidi. Cet ajout provoque la transformation des sucres en alcool et en gaz carbonique et donne, en grande partie, le goût à la bière.

Différents types de fermentations sont utilisés: basse, double, haute, spontanée.

La finition

Beaucoup de brasseurs ajoutent différentes substances pour donner à leur bière un goût typique. Ces ajouts font partie du « secret professionnel ». Parmi ces substances, on peut citer notamment des grains de froment, et des épices : coriandre, gingembre, clou de girofle, miel, fenouil, grain de moutarde, anis, cannelle...


Un besoin, une question ?

02 40 70 95 10

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h 
Le samedi de 9h à 19h